Auteur : Steph_Penelopee

Sewing is my therapy

Granite / plutonique / magmatique

Aujourd’hui mes nouveaux petits modèles d’amour… Mes nouveaux doudous que je vais porter tooouuuuuus les jours : les sweats Granite imaginés par Emilie de Dessine Moi Un Patron.

Capture d’écran 2018-02-18 à 11.46.49.png

Super modèle de sweat féminin ! Après avoir cousu de nombreux sweats pour hommes, je souhaitais en coudre pour moi. Cependant, je cherchais un modèle moins classique, qui puisse se porter un autre jour que le dimanche en mode « flemme ». ^^ Est alors arrivé le beau modèle Granite !

Je l’ai d’abord réalisé dans le magnifique matelassé jaune moutarde teinté de doré en coton biologique édité par Fil Etik que j’ai eu la chance de folie de gagner lors d’un concours Instagram avec eux & Lilacam !!!!! (Encore un énoooooooorme merci à eux pour ce concours d’amoouuuur)

livre-creCC81ations-zeCC81ro-deCC81chet-827x1024

Lilacam, auteure du super livre « Créations Zéro Déchet » à découvrir absolument ! À suivre également sur Instagram pour encore plus d’astuces zéro déchet 🙂

Le modèle fut extrêmement rapide à réaliser. Bon, ayant presque une dizaine de sweats homme dans mon « historique couture », je maitrise le sujet ! J’ai surtout découvert les plis creux, plis que je peux donc maintenant ajouter à mes compétences pour le CAP !

IMG_20180216_140516.jpg

J’ajouterais juste une astuce à ce sujet. Une astuce simple mais qui m’a tout de même permis de coudre plus facilement mes poignets sur ma deuxième version !

Normalement, vous devez faire une couture pour maintenir les plis creux au bord de la manche pour ensuite la fermer et coudre le fameux poignet.

J’ai trouvé, pour mon premier modèle, que les plis creux bougeaient quand même pendant la couture du poignet. Pour ma deuxième version, j’ai donc cousu mes plis creux en bordure, puis réalisé un point droit simple et large à 5 cm du bord des manches pour mieux maintenir ces fameux plis. J’ai continué comme prévu puis à la fin j’ai retiré cette petite couture de maintien qui m’a bien aidé ! Ce n’est pas grand-chose mais je partage 😉

Hier, samedi, fut l’occasion d’aller voir l’exposition « Data Textile » à La manufacture de Roubaix. Lieu des incontournables marchés aux tissus qui s’y déroulent deux fois par an. Lieu qui permet de découvrir l’univers des usines textiles, l’histoire de la métropole autour du tissu. Vraiment un petit lieu agréable, j’aime beaucoup y passer du temps et retrouver les briques roubaisiennes qui donnent tout le charme à cet endroit.

J’y suis allée avec Lulu. Lulu, l’une de mes amies qui a la gentillesse de jouer les photographes avec moi régulièrement 🙂 Bref, une exposition sur le tissu, la super occasion pour vous « exposer » aussi mes coutures !

J’attends vos petits avis ! <3

Ah oui et j’allais oublier ! Le deuxième tissu est un craquage de la semaine dernière chez Toto : un molleton de leur nouvelle collection. Un tissu qui me rappelle la première version réalisée par Emilie de Dessine Moi un Patron que j’avais A-DO-RÉ en rose ❤️

OBJECTIF FORMATIONS

OBJECTIF FORMATIONS

Je prends un peu de temps pour vous raconter toutes mes petites formations de l’année…

Comme vous pouvez le voir régulièrement via mes petites story Instagram, je bosse à fond sur la couture…

Pour tout vous dire, je suis deux formations à L’Atelier des Petites Créations à Lille :

  • La préparation à passer le CAP couture flou en tant que candidate libre : 

La préparation au CAP, c’est un jour par mois avec des devoirs à la maison et un impératif : coudre, coudre, coudre pour mieux s’entraîner au jour J !

On apprend des éléments de couture technique, le repassage dans les règle de l’art, mais aussi à gérer son temps pendant une épreuve et savoir gérer son stress face aux instructions. Justement ! Pour y arriver, nous passons 2 CAP blancs dans l’année pour nous entraîner.

Nous apprenons aussi à dompter la machine industrielle : machine qui devra être notre amie pendant l’épreuve du CAP ! Point de machine classique comme à la maison ! Le CAP amène d’abord à un job en usine, c’est pourquoi nous devons savoir l’utiliser. Je compte d’ailleurs me programmer quelques heures de couture à l’Atelier pour créer des liens… ^^

J’allais oublier ! Nous avons également des épreuves écrites au CAP. Une partie « sécurité environnement » et une partie sur l’histoire du vêtement avec, entre autres, du dessin à faire… Nous avons aussi à nous entraîner sur le « dessin de mode », les jeux d’ombres, etc. Une partie que je n’attendais pas, difficile au début, mais agréable quand on réussit son dessin :)

Cette formation au CAP est l’occasion pour moi de valider mes compétences, mais aussi de me perfectionner et me sentir plus confiante pour la suite de mes aventures… Par toutes les astuces que l’on apprend chaque mois, je pense que la formation tient ses promesses et correspond vraiment à mes attentes.

  • Une formation de 6 mois en patronage / modélisme que j’ai demandé plutôt sur le patronage femme et enfant.Cette formation, je l’ai demandé au FONGECIF avec mon CAP. Ce fut un bonheur immense de voir que tout me fut accepté :)
    Depuis début janvier, j’ai quitté mon travail de vendeuse à La Droguerie pour me consacrer entièrement à mes formations. Ce fut un bonheur immense de voir que tout me fut accepté :
    En 6 mois, on ne peut pas balayer toutes les possibilités alors il faut faire des choix. ^^ J‘ai donc préféré m’axer sur le patronage femme et enfant, mes centres d’intérêt majeurs en couture.
    J’ai commencé par une jupe droite pour comprendre les mécanismes. Faute d’idée, j’ai fait du dessin de mode (ça m’a entraîné pour le CAP cette histoire…!) pour ensuite dessiner ma propre envie de jupe. J’ai choisi une jupe trapèze que je compte coudre en velours côtelé (D’amour :-D).

Je pensais moins m’intéresser à cette partie comparé à la couture en général. Mais, en fait, je suis fan aussi ! Je sens que je vais prendre goût à créer mes propres patrons… Suite au prochain épisode ;)

 

Sewing is my therapy

RAYURES ET LUREX DORÉ

Lors du lancement de la dernière collection République du Chiffon chez la Lilloise Mercerie , j’ai craqué pour un tissu qui me faisait de l’oeil depuis un petit moment…

Accompagnée de ma chère M@thilde, rien n’était fait pour m’éviter de craquer… Et me voilà repartie en possession de la maille marinière écru lurex doré d’un Chat sur le fil !

J’avais également en ma possession depuis un moment le patron Aime comme Maddy et pas de tissu pour aller avec… Et voilà ! (où comment trouver une excuse pour son achat hihi)

Voici donc ma première création en jersey (hormis mes petits sweats… ^^).
J’ai eu quelques soucis du fait du patron mais aussi du tissu… J’avais déjà lu auparavant sur différents blogs que la largeur des manches était juste : j’ai donc élargie tout ça. Malheureusement, je n’ai pas pris en compte un autre critère : l’élasticité de mon jersey. Ce dernier est moins élastique qu’un autre notamment du fait du lurex. J’ai donc du rajouter un « morceau » en bidouillant sur mes manches. Mais je suis ravie : j’ai réussi à ruser, à essayer d’aligner les rayures… On y voit que du feu !

Autre « petite » difficulté, j’ai dû poser ma première bande d’encolure et, en plus, en forme de V ! J’ai un peu voulu faire ma maline et la poser avec ma surjeteuse… J’ai légèrement loupé au niveau du V de ce fait… 😀 J’ai rectifié comme j’ai pu le tir, ce n’était pas évident ! J’ai fini par poser un petit croquet doré pour camoufler cette imperfection… En réalité rien de grave : comme pour vous j’imagine, il n’y a que moi qui remarque mon petit défaut ^^

Je vous laisse donc juger de cette petite couture. 🙂

Je rectifie également mon oubli ! Je remercie grandement Lucille, qui fait partie de mon duo de photographes atitrée de folie d’amour. Les pros du cadrage et de la bonne idée ♥️🤗

IMG_0614

IMG_0616

IMG_0613

Sewing is my therapy

Team citrouille

Voici aujourd’hui une bien jolie veste que j’ai eu plaisir à coudre à la demande d’une amie.

Pour la petite histoire, elle avait repéré le modèle en exposition dans La Droguerie de Lille version enfant. Par chance, ce modèle existe aussi en version adulte ! 😊

J’ai donc pu lui réaliser le modèle de veste « Rue de Lappe » dans une laine feutrée citrouille à pois noir. Les images reflètent difficilement la couleur qui est encore plus belle en vrai 🤗😍

Petit shooting avec mon amie by night et version sur cintre qui s’approche plus de la fameuse vraie couleur…

J’avais un peu peur face aux difficultés notées 4 boutons/4 sur le patron, mais finalement je l’ai trouvé assez accessible.

L’intérieur n’est pas doublée, on y trouve de jolies finitions. Il ne faut donc pas avoir peur des coutures à la main. ^^ Personnellement, ça m’entraîne pour le CAP couture donc ça me va ! 😉

N’hésitez pas à me donner votre avis 🤗

Sewing is my therapy

Passion moumoute

Ma filleule d’amour sait faire craquer sa marraine : elle pose comme une chef devant l’objectif !

Je vous présente ma jolie mannequin surnommée avec amour par moi même « bouille de lune ». Oui parce que quand elle sort de son bain, cheveux mouillés, on aperçoit un joli visage parfaitement rond et rigolo. Un peu comme l’émoticone en forme de tête de lune sur nos téléphones. Vous voyez ? Celui avec des bonnes joues ? Non ? Allez j’arrête le suspense : 🌝

Bref ! Voici donc ma bouille de lune d’amour avec un petit gilet de bergère ! Un petit morceau de tissu imitation peau de mouton que j’ai eu en cadeau suite à un beau craquage hihi

Au cm près, j’avais tout juste de quoi faire ce petit modèle. Trop ravie d’y être parvenue ! J’ai ajouté un biais argenté pour m’amuser. Là, j’ai trouvé que ça faisait un peu trop Aladin 😅 alors j’ai mis du rose fluo pour un petit esprit « Petit Souk ».

Ça va mieux comme ça, non ? 🤗

Sewing is my therapy

PIOU PIOU

A l’occasion de l’anniversaire d’une amie, voici un petit cabas tout de petits piou pious vêtu ☺️🐥 Patron homemade sur la base d’un sac que je trouve parfait pour mon shopping… Plutôt hyper fan de ce tissu rouge-gorge d’amour 😍 Cette petite couture m’a permis de découvrir chez Mondial Tissu une viseline pratique pour renforcer mon sac et jolie en même temps ! Ruban dorée Le Droguerie – tissu d’une petite boutique cachée dans mes Ardennes profondes…

Sewing is my therapy

« Mon beeaauuu mailloooooot » (prononcer comme « mon beaauuu bateeaauuu »)

C’est avec fierté que je vous présente mon premier maillot de bain ! #dansedelavictoire Chose que je n’aurais sûrement pas essayé de coudre si ma collègue chérie ne m’avait pas proposer d’essayer de participer au défi #jecoudsmagarderobecapsule2017 de Clo Piano !

J’ai hésité un peu, à choisir une autre pièce couture pour remplacer cette partie et puis je me suis dit après tout, pourquoi pas !

J’ai opté pour une des propositions de Clo Piano justement, qui avait fait un article sur les patrons de maillots de bain. J’ai flashé sur le modèle SOMA Swimsuit de chez Pappercutpatterns. Un modèle qui peut se décliner en modèle une pièce, deux pièces avec des variantes assez nombreuses qui permettent de faire de nombreuses versions différentes. Intéressant donc !

Autre point positif de ce patron : l’équipe de Pappercutpatterns a créé un tuto image par image des étapes de coutures sur leur site ce qui peut aider vu que ce patron est en anglais.

Bon, pour tout vous dire, j’ai un peu « bâclé » les dernières étapes de mon maillot. Je l’ai fini le matin de notre départ en vacances pour pouvoir l’arborer à la piscine – le but ultime de ce maillot, évidemment ! Du coup, je trouve mes finitions un peu moyen-moyen mais je sais qu’elle est la cause du problème : mon empressement !

Pour le prochain maillot :

  • je prendrais plus de temps histoire de faire de plus jolies finitions – je suis également en train de lire « Coudre le strech » de Marie Poisson, ce qui devrait m’aider également !
  • je ferais surement une taille en dessous. Il me va mais, comparé à mes anciens maillots il est un peu plus large. Je préfèrais ça que du me retrouver avec un string :’-D

J’allais oublier ! Je l’ai réalisé dans les beaux tissus qui scintillent de chez Pretty Mercerie avec une doublure de maillot de bain que l’on trouve également sur leur site. Le plus délicat fut sur le choix des élastiques, je ne suis pas sûre d’avoir pris les bons – le nécessaire étant en anglais, j’ai parfois eu du mal à trouver l’équivalent exact !

Voilà, je vous laisse juger mon premier bikini home-made 😉

Vous remarquerez mon air dubitative…  c’est parce que l’homme prend les photos et il est bien moins fort sur ce coup là que mes supers copines photographes. Heureusement, il s’en est bien sorti finalement !

Ps : j’ai glissé une jolie broche tissé par l’une de mes collègues histoire d’ajouter une touche sirène à mon modèle ^^

 

 

 

 

Les tutoriels

Petite pochette pour débuter…

Pour commencer en douceur, une petite pochette très accessible pour débuter en couture.Une pochette rapide pour s’entraîner à faire un joli point droit, de jolis points d’arrêts et pour apprendre à surfiler.

***

Pour les dimensions, à vous de choisir ! Mini-pochette pour mettre dans son sac à mains, sac de linge… Il suffit de couper un rectangle avec un petite largeur et une grande longueur.

Mon exemple est une mini-pochette. J’ai coupé un rectangle de 10cm de large par 18cm de long. Pour le ruban : j’ai pris 50cm pour être large (40cm peuvent suffire)

Et voilà ! Vous avez une jolie petite pochette en votre possession 😉

***

Un autre exemple de pochette un peu plus grande !
Voici les dimensions de celle-ci : 26cm x 18cm et 1mètre de ruban !

Sewing is my therapy

JOSETTE

SALUT JOJO, ou devrais-je dire Josette ! 🖤

✂️ J’ai rattrapé mon retard dans le cadre du défi#jecoudsmagarderobecapsule2017 ! Voici ma création pour le mois d’avril : un joli petit haut de chez@ready_to_sew. J’ai craqué sur ses courbes en forme de cœur… j’avais un peu peur de les coudre d’ailleurs, mais finalement tout c’est bien passé ! J’ai posé un biais en bas pour éviter de raccourcir de trop. Je pense ajouter 5-10cm la prochaine fois en longueur pour être plus à l’aise… J’ai pu utiliser un petit coupon de 50cm de tissu de chez @mondialtissus. Parfait ! 🌵#josettereadytosew #topjosette#readytosew #jeportecequejecouds#cestmoiquilaifait #marécompense💛#sewingismytherapy #sewingblogger#lemondeentierestuncactus#goldandblack #dotwork #cactus#cactuslover #faitparmesdixdoigts#passioncouture #coutureaddict

Sewing is my therapy

BARBOTONS…

Soyons clair, j’aime pas les enfants mais faire des couture pour eux, oui 😬☺️🌟

En voici donc un petit florilège…

  • J’en ai fait deux avec le tissu bleu & petites étoiles blanches : l’un pour le petit dernier de  ma médecin, l’autre pour la petite Zoé de mon amie Carine.
  • J’en ai fait une avec un drôle de tissu marine et des jolis motifs de tattoo old school naïf pour le petit Lino et sa jolie Maman tatouée…
  • J’ai enfin utilisé un tissu corail à pois blanc tout mignon pour des demandes de cadeaux de naissance par plusieurs amies ! Version que j’adore avec son petit biais fleuri entre les jambes !